mozillaZine

Fanzine sur Mozilla et les logiciels utilisant son moteur Gecko (Firefox, Thunderbird, SeaMonkey, Firefox OS, etc.) — Site indépendant depuis 1999

Lundi 29 novembre 2010

L’état de Mozilla 2009

Mozilla a publié une série de cinq documents, le 18 novembre, en plus de ses rapports financiers légaux de 2009. BlogZiNet en donne une traduction, à commencer par une communication sur l’état de Mozilla de Mitchell Baker, la présidente de la fondation Mozilla, au nom de la communauté. Elle y revient sur la mission de Mozilla et ses caractéristiques. Elle annonce enfin les trois prochains sujets d »intérêt qui feront chacun l’objet d’un document illustré soit de photos soit de vidéos :

Dans Un monde concurrentiel sont présentés le futur Firefox 4 et ses nombreuses évolutions rendus possible par l’existence d’une puissante communauté qui est alors présentée, avant d’enfin évoquer le rôle de médiateur de Mozilla qui ouvre la voie et pousse la concurrence vers un Internet conforme à sa vision.

Étendre notre envergure présente la présence de Mozilla et ses ambitions hors du développement de ses logiciels phares toujours pour accomplir sa mission selon les principes qu’elle s’est fixée. Firefox 4 sera présent dans les mobiles aux côtés de Firefox Home pour iPhone. Mozilla se penche également sur les « app stores » pour les intégrer au Web en proposant « un prototype d’un écosystème d’applications Web ouvertes ». Ensuite, Mozilla entend redonner le contrôle à l’individu sur les données qu’il produit. Enfin, Mozilla s’ouvre encore davantage avec le projet Drumbeat qui prétend « utiliser la technologie pour construire un Internet ouvert ». Mozilla est ainsi présent dans de nouveaux domaines.

L’article Durabilité est celui qui a retenu le plus l’attention de la presse. Il fait en effet la synthèse des résultats financiers de Mozilla pour l’année 2009. Mozilla reste très dépendant des revenus générés par les moteurs de recherches intégrés par défaut à Firefox. Les dépenses restent « très focalisées sur les personnes et les infrastructures » avec la rétribution à la fin 2009 de 250 employés dans le monde. Mozilla reste enfin confiant sur une relative stabilité de ses ressources.

Pour finir une FAQ financière de Mozilla 2009 répond à des questions notamment sur ses revenus et son contrat avec Google qui serait susceptible de nuire à son indépendance et d’être remis en cause après son échéance en 2011. Mozilla réaffirme l’autonomie de ses processus de développement et est confiant dans l’avenir des revenus générés par les moteurs de recherche.

À lire ou relire au choix :

^