mozillaZine

Fanzine sur Mozilla et les logiciels utilisant son moteur Gecko (Firefox, Thunderbird, SeaMonkey, Firefox OS, etc.) — Site indépendant depuis 1999

Actualité en continu sur Twitter

Voir les 11868 tweets

Nos articles

jeudi 18 août 2016

Bon début des WebExtensions dans Firefox

Une bonne nouvelle pour Firefox : les développeurs semblent motivés à porter leurs extensions sur ce nouveau format plus sûr et compatible avec celui de Chrome. Déjà 700 WebExtensions sont disponibles pour Firefox. Vous en trouverez une sélection sur cet article du Blog de Mozilla traduit par la communauté francophone.

On remarquera que le passage aux WebExtensions est une évolution plus visuelle que le multi-processus, qui est pourtant la modification la plus énorme que Firefox ait jamais connu (the biggest change we’ve ever made to Firefox). Ces deux projets participent néanmoins à ce qu’on pourrait appeler « le renouveau de Firefox ».

Ajouter un commentaire

mardi 2 août 2016

Appel à l’action pour Firefox multi-processus et les extensions

Dans un article paru aujourd’hui sur le blog des extensions de Mozilla, Kev Needham écrit ceci :

Comme nous l’avions annoncé, Mozilla va proposer un Firefox multi-processus (projet e10s) à quelques utilisateurs à partir de la version 48. Les Firefox installés sans extension ni fonctions d’accessibilité auront le multi-processus activé par défaut pendant six semaines. Nous testerons Firefox multi-processus avec des extensions dans le canal public à partir de la version 49, dans le but de généraliser à tout le monde début 2017.

Un certain nombre d’extensions existantes fonctionnent avec Firefox multi-processus, mais certaines ne fonctionnent pas, ou pas bien. Nous aimerions que les extensions marchent tout simplement, pour que les utilisateurs puissent utiliser leurs extensions préférées et en même temps bénéficier des avantages d’e10s. Nous lançons donc un appel urgent à tous les développeurs d’extensions qui n’ont pas encore testé les leurs avec e10s ou qui sont déjà passé au format WebExtensions :

Ensuite, suivez l’une de ces procédures :

  • Si votre extension fonctionne comme prévu avec e10s, marquez-la comme compatible avec le multi-processus et envoyez la nouvelle version sur AMO et/ou sur votre URL de mise à jour
  • Si votre extension ne fonctionne pas comme prévu avec e10s, adaptez-la, puis marquez-la comme compatible et envoyez la nouvelle version sur AMO et/ou sur votre URL de mise à jour

Les informations supplémentaires sur e10s, les extensions et les WebExtensions sont disponibles sur le Wiki de Mozilla et sur MDN, et nous sommes aussi là pour vous aider à faire la transition. Cela semble encore loin, mais 2017 c’est juste dans quelques mois, et nous aimerions que vous testiez (et fassiez les modifs si nécessaires) le plus rapidement possible.

Note : à l’exception du lien sur l’acronyme « e10s », nous avons laissé les liens vers les articles originaux, en anglais.

6 commentaires

mardi 12 juillet 2016

Rust dans le prochain Firefox

Si vous lisez ce webzine, le nom « Rust » ne vous est pas inconnu. Nous vous avons parlé plusieurs fois de ce langage de programmation de nouvelle génération, notamment en liaison avec Servo, un moteur de navigateur expérimental écrit en Rust.

Aujourd’hui, Dave Herman de Mozilla annonce dans Mozilla Hacks, qu’à partir de Firefox 48 (diffusé à tous début août), Rust serait livré avec Firefox d’abord dans les ordinateurs (toutes plateformes) et bientôt pour Android.

Il ne s’agit pas de propulser Firefox avec Servo que d’aucuns appellent de leurs vœux pour changer la donne. Mais…

L’un des premiers groupes chez Mozilla à faire usage de Rust est l’équipe Media Playback. À l’heure actuelle, il saute aux yeux que les médias sont au cœur de l’utilisation moderne du Web. Ce qui peut être moins évident pour le non-paranoïaque est que chaque fois qu’un navigateur lit une vidéo apparemment inoffensive (par exemple, un caméléon éclatant des bulles), il s’agit de lire des données livrées dans un format complexe et créées par quelqu’un que vous ne connaissez pas et en qui vous n’avez pas confiance. Et il se trouve que les formats médias sont connus pour avoir été utilisés pour tromper les décodeurs en exposant de méchantes vulnérabilités de sécurité qui exploitent des bogues de gestion de la mémoire dans le code des navigateurs web concerné.

Ceci fait d’un langage de programmation sécurisant la mémoire comme Rust un ajout puissant à la boîte à outils de Mozilla pour la protection contre le contenu média potentiellement malveillant sur ​​le Web. Pour cette raison, Ralph Giles et Matthew Gregan ont développé le premier analyseur de médias en Rust de Mozilla. Et je suis heureux d’annoncer que leur code sera le premier composant Rust embarqué dans Firefox. Pour la communauté Rust, ceci est aussi une véritable réussite : le code de Rust est livré à des centaines de millions d’utilisateurs de Firefox. Nos mesures préliminaires montrent que le composant Rust fonctionne magnifiquement et produit des résultats identiques au composant C++ d’origine qu’il remplace, mais maintenant mis en œuvre dans un langage de programmation sécurisant la mémoire.

Dave Herman, principal chercheur et directeur de la stratégie chez Mozilla Research, conclut que voir le code de Rust mis en production chez Mozilla peut apparaître comme l’aboutissement d’un long voyage, mais c’est juste le premier pas pour Mozilla. À suivre !

Lire la suite de l’article…

3 commentaires

jeudi 7 juillet 2016

Servo, le nouveau moteur qui pourrait bouleverser le marché des navigateurs

Image du compte Twitter @servodevCe n’est pas nous qui l’affirmons, mais Daniel Glazman, dans cette vidéo tournée il y a deux jours à la conférence Web2day. Étant donné sa connaissance du terrain et son franc-parler, on peut lui faire confiance que quelque chose de gros se prépare. Peut-être même le retour en grâce tant attendu de Firefox ? Si toutefois Firefox adoptait ce nouveau moteur dans un temps assez proche… Pas d’emballement, donc, mais voici pour la postérité une retranscription (abrégée) de ce que dit Daniel :

Il y a un nouvel entrant absolument majeur qui risque de chambouler tout le marché, c’est Servo de Mozilla. Servo est un peu la « disruptive innovation » à l’intérieur même de Mozilla, puisqu’il ne dérive pas de Gecko. Il n’est pas écrit dans le même langage, il est écrit en Rust. Il est multi-threadé. Son layout est parallèle. Et pour l’instant, en termes de vitesse, les gains sont hallucinants. C’est un truc de dingue ! Là où ça risque de beaucoup changer la donne, c’est moins sur le desktop, où on a des bécanes de course, que sur ça [il montre son téléphone mobile] où la consommation de la batterie est un enjeu absolument stratégique.

Nous vous invitons à regarder également le reste de la conférence qui est tout aussi intéressant.

12 commentaires

lundi 27 juin 2016

Améliorez Firefox en participant à Nightly

PascalPascal Chevrel, employé Mozilla et contributeur de longue date, a lancé il y a un mois son projet « Reboot Nightly ». Aujourd’hui, dans une interview pour MozFr, il revient sur son parcours de bénévole de la « old guard » devenu employé de Mozilla.

Ensuite, il explique ce qu’est Nightly et pourquoi faut-il relancer Firefox Nightly. Il y indique aussi comment participer au mieux.

C’est par là : Passez à Nightly avec Pascal Chevrel, pour l’avenir de Firefox

Page d'accueil de Firefox Nightly en français

2 commentaires

dimanche 26 juin 2016

On a testé pour vous… Chrome pour Android (pour comparer avec Firefox)

Nous faisons remarquer dans l’article précédent combien il serait important que Mozilla se fasse plus connaître sur Android, car les jeunes utilisent majoritairement Android et son Chrome pré-installé, et cela hypothèque l’avenir de Firefox. Nous regrettons que Firefox pour Android ait une part de marché si faible qu’elle n’est même pas prise en compte par les statistiques.

On peut alors se poser des questions : « Pourquoi si peu d’intérêt ? Firefox est-il si mauvais sur Android, comparé à Chrome ? Si tout le monde se contente du Chrome pré-installé, est-ce le signe d’une supériorité évidente ? »

Pour en avoir le cœur net, nous avons essayé Chrome pendant quelques jours, afin de le comparer à Firefox Android. La méthode n’est pas scientifique. Elle ne peut pas l’être ; les préférences en matière de logiciel sont aussi subjectives que les goûts vestimentaires. Nous avons cependant comparé le même échantillon de sites (Twitter, Le Monde, Libération). Nous n’y avons pas passé plus de quelques jours. C’est suffisant pour se faire une idée, et bien souvent le choix d’un logiciel se fait en quelques minutes, pour ne pas dire quelques secondes pour un adolescent impatient (pléonasme ?)

Qu’avons-nous vu ?

Lire la suite de l’article…

18 commentaires

jeudi 23 juin 2016

Cette génération qui ne connaîtra pas Firefox

Vous l’avez forcément remarqué, les jeunes sont tous accros à Android ou à l’iPhone et ne connaissent que Chrome ou Safari pré-installé sur leur smartphone. Ils n’ont pas la place ni ne voient l’intérêt d’installer un autre logiciel. Cette génération ne découvrira le PC que dans le monde du travail et, bien entendu, elle cliquera sur l’icône ronde à 4 couleurs qu’elle reconnaîtra. Si cette tendance se confirme, dans quelques années Firefox aura disparu dans les oubliettes de l’histoire.

Que pouvons-nous faire ? En tant que simples fans de Firefox, nous pouvons parler à qui veut l’entendre de son indépendance, de son respect de la vie privée, du manifeste de Mozilla (à des collégiens ? bon courage…), ou simplement de ne pas mettre tous ses œufs dans le même « Google Panier » ou iPanier, simple règle de bon sens.

Mais quelles sont les chances de réussite ? La part de marché de Firefox sur Android, pourtant téléchargé plus de 100 millions de fois, est tellement faible qu’elle n’est même pas prise en compte par le site de statistiques StatCounter, le plus favorable à Firefox. Sur ce site, on voit même que le navigateur mobile chinois UC Browser dépasse Firefox sur PC.

Pour les fans de Firefox et de Mozilla, dont nous sommes de vieux spécimens, le constat est amer. Nous ne pouvons qu’espérer que les générations futures découvrirons un jour qu’il existe un autre logiciel qui « fait comme Chrome » mais juste un peu plus libre.

Mise à jour 28 juin : si cet article vous a intéressé, vous devriez lire le suivant.

25 commentaires

dimanche 12 juin 2016

Un dinosaure tombé dans la potion informatique quand il était petit

Nous suivons depuis longtemps BlueGriffon, l’éditeur de pages web basé sur les technologies Mozilla, qui vient de sortir en version 2.0, et son auteur Daniel Glazman, Mozillien de très longue date et depuis des années au cœur de la standardisation des langages de programmation web. Pour cela, sa vision acide de Mozilla et de sa gouvernance est particulièrement précieuse.

Daniel Glazman

Bonjour Daniel ! Pour nos lecteurs qui n’ont pas suivi l’histoire de Mozilla depuis 1998, peux-tu te présenter ?

Bonjour ! Et bien je suis un babasseur¹ tombé dedans dans l’enfance et qui a finalement réussi à suivre sa vocation. Je baigne dans le Web depuis sa prime jeunesse puisque je bossais déjà sur un éditeur WYSIWYG² SGML³ en 1991… J’ai fini par rejoindre Netscape en 2000 et suis donc un Mozillien, spécialisé dans l’éditeur et les CSS, depuis bientôt seize ans. Je suis membre du W3C depuis plus de vingt ans, ce qui fait de moi là-bas un des dinosaures, et j’ai été Co-chairman du CSS Working Group de 2008 à fin 2015.

Voila, voilà 🙂

Lire la suite de l’article…

1 commentaire

jeudi 9 juin 2016

Précisions d’Asa Dotzler sur Electrolysis dans Firefox 48

L’annonce de la diffusion prochaine de la technologie Electrolysis (e10s) dans Firefox 48 a rencontré un certain succès. Nous ne reviendrons pas sur la teneur de cette technologie, qui est bien présentée par l’article de NextInpact « Multiprocessus : Firefox 48 marquera enfin le premier pas vers Electrolysis ». Cependant, Asa Dotzler, qui est cité dans cet article, a publié cette mise à jour que nous traduisons ici :

Il y a une certaine confusion sur ce qui est nouveau. Je voudrais faire une mise au point. E10s est en bêta depuis un certain temps. Ce n’est pas nouveau. Il était là pour la moitié de nos utilisateurs bêta pendant l’ensemble du cycle précédent de 6 semaines. Ce qui est nouveau ici est que nous avons récemment rempli tous nos critères de mise en production, et nous pensons que nous pouvons passer cette fonction en production pendant les 6 prochaines semaines. Maintenant, nous sommes dans un cycle de finalisation – en supposant que nous ne rencontrons pas de surprises. C’est là que vous, les utilisateurs, entrez en scène. S’il vous plaît, aidez-nous à tester cette prochaine Firefox 48 bêta, de manière à nous assurer que e10s fonctionne bien pour tout le monde. Merci.

4 commentaires

mercredi 18 mai 2016

Le correcteur grammatical Grammalecte pour Firefox est publié

grammalecteNous avions relayé l’information concernant l’appel à financement de cette extension pour Firefox, qui avait rencontré un beau succès. Nous avons maintenant le plaisir de vous annoncer que le correcteur grammatical Grammalecte pour Firefox est disponible dans le catalogue d’extensions de Mozilla. Comme le précise son auteur sur le site Ulule :

La route a été plus longue que prévu, mais voici enfin Grammalecte pour Firefox. Pour l’instant, attendu que Mozilla n’a toujours pas implémenté l’interface de programmation qui permettra de souligner en bleu les erreurs directement dans les zones de texte, la correction se fait dans un panneau annexe. Mais dès que cette interface sera disponible, c’est bien sûr ainsi que les corrections se feront. A priori, Grammalecte pour Firefox peut et doit signaler les mêmes erreurs que la version pour LibreOffice.

5 commentaires

^