mozillaZine

Fanzine sur Mozilla et ses logiciels (Firefox, Thunderbird, SeaMonkey, etc.) — Site indépendant depuis 1999

En continu sur Twitter

Voir les 12561 tweets

Nos articles

jeudi 9 février 2017

Et si l’atout de Mozilla était sa réactivité ?

On lisait récemment dans le Figaro que Mozilla est une petite structure aux « ressources limitées », en comparaison de Google, Apple et Microsoft. Mais le fait d’être une (relativement) petite structure pourrait lui permettre de réagir plus rapidement aux demandes de ses utilisateurs. Soyons honnête, cela n’a pas toujours été le cas : on a vu des bugs ouverts pendant des années sur Bugzilla, et ça en a énervé plus d’un. Mais ne boudons pas notre plaisir de voir un utilisateur heureux d’avoir obtenu une réponse rapide à un bug :

(1) (0)

2 commentaires

mercredi 1er février 2017

Firefox Devtools : ce que vous devez savoir

Nous traduisons ici quelques passages de l’article rétrospectif « Devtools: What you need to know » publié hier sur le blog Mozilla Hacks par Patrick Brosset.

Beaucoup de choses ont changé dans les outils pour développeurs de Firefox l’année passée. Nous avons travaillé dur à la refonte de nos outils et ça a commencé à payer. Nous avons revu certaines choses qui devraient rendre la vie des développeurs web plus facile.

Nous avons livré un nouvel outil d’inspection des grilles CSS, un premier dans son genre (merci à gabrielluong, helenvholmes, et jensimmons).

(NdT : La vidéo ci-dessous est en anglais mais visuellement explicite)

Nous avons aussi livré une console complètement refaite, comme neuve. Elle n’est visible que dans Nightly pour le moment, mais elle est en bonne voie pour être activée partout très bientôt.

2016 était aussi l’année où nous avons livré notre toute nouvelle interface de débogueur. C’est quelque chose dont nous sommes fiers, et cela prépare l’arrivée de toujours plus d’outils géniaux en 2017.

Je suis personnellement très content de l’impact qu’a eu le fait de mettre ce projet sur GitHub.

Et comme si ça ne suffisait pas, nous avons aussi livré le nouveau mode « Vue adaptative » (en anglais responsive design mode) en novembre 2016. Non seulement, ce RDM a meilleure allure et fonctionne mieux, mais il y a de nouvelles fonctionnalités telles que la simulation de réseau lent.

En 2016, nous avons activement retiré tout le balisage XUL non-standard, et le JavaScript spécifique à Firefox. L’inspecteur est maintenant un onglet normal de navigateur, entièrement en HTML avec les API web. Un beau travail de bgrins, juliandescottes, et tromey.

Le panneau réseau a été entièrement nettoyé de tout code XUL et migré vers React grâce au travail de Honza, rickychien, steveck, gasolin et le contributeur jsnajdr.

(5) (0)

Ajouter un commentaire

jeudi 26 janvier 2017

Selon Walt Mossberg, « Mozilla se réveille »

Walt Mossberg, vétéran du journalisme technique, a publié hier un article sévère pour Mozilla mais qui laisse place à l’espoir d’un retour en force de Firefox : « Quoi de neuf dans Firefox, le navigateur oublié ». On peut y lire une déclaration de Mark Mayo, vice-président senior pour Firefox, qui avoue que Mozilla vient de traverser une période qui aurait pu tuer l’organisation. Mark Mayo ajoute « Étrangement, nous ne sommes pas morts ». Les raisons sont multiples mais Mossberg accuse principalement le « pari fou » que représentait Firefox OS, auquel il n’a jamais cru.

Et maintenant ? Selon Mark Mayo, Mozilla ne doit plus avoir qu’un objectif : faire le meilleur navigateur. C’est l’objet du projet Quantum. En conclusion, Mossberg déclare qu’il ne sait pas si Mozilla peut « sauver Firefox et en faire de nouveau quelque chose de bien », mais il ne demande pas mieux parce que, selon lui, le Web ne vivra que s’il y a toujours de la concurrence sur le front des navigateurs.

(2) (7)

5 commentaires

samedi 26 novembre 2016

Quoi de neuf dans Firefox Nightly ?

logo-nightlyLe blog de Firefox Nightly, lancé par Pascal Chevrel l’été dernier dans le cadre de son projet « Reboot Nightly », continue d’offrir une foule de petites informations intéressantes sur les évolutions qui arriveront prochainement dans Firefox. Nous en traduisons quelques-unes ci-dessous :

  • Le travail a commencé sur le compositeur du projet Quantum, dont nous parlions dans notre article précédent. Il s’agit d’utiliser un processus dédié au rendu du contenu via le processeur graphique afin d’obtenir les meilleures performances possibles avec le matériel informatique actuel. Nom de code : e10s-gpu !
  • Le mode responsive design (RDM, activable par Maj-Ctrl-M) offrira la possibilité de simuler une connexion lente du type GPRS, 2G, ou 3G.
  • Android peut déjà envoyer des onglets sur un PC via Sync. Prochainement on pourra, dans l’autre sens, envoyer un onglet d’un PC vers Android.
  • Le panneau des permissions telles que « partager sa position » va bientôt être plus clair : moins de risque de se tromper d’action, la possibilité de refuser sera plus accessible.
  • Les nouveaux contrôles de lecture de vidéo en HTML ont été intégrés.
  • Firefox va bientôt avertir quand on tente de se connecter sur un site non-sécurisé par HTTPS. La fonction est activable par les réglages security.insecure_field_warning.contextual.enabled à true et signon.autofillForms.http à false (dans about:config)
  • La réflexion a repris sur la possibilité d’appliquer un style aux cases à cocher et boutons radios plus facilement, comme sur Webkit/Blink (à gauche sur l’image, au milieu un patch proposé sur Firefox et à droite Firefox en l’état). Cette vidéo montre le but visé. C’est une demande qui remonte à 2008 !
  • Le panneau des téléchargements va subir un petit lifting.
  • Le sélecteur de dates <input type=”time”> a été intégré mais il est encore caché derrière le réglage dom.forms.datetime (dans about:config)
  • Une extension a été créée pour permettre aux utilisateurs d’examiner leurs infos stockées sur Sync.

Si une autre info issue de ce blog a retenu votre attention, n’hésitez pas à nous dire laquelle en commentaires !

(7) (0)

3 commentaires

jeudi 3 novembre 2016

Quantum est-il le projet de la dernière chance pour Mozilla ?

Mozilla a fait une très belle promesse la semaine dernière : rendre Firefox plus rapide, et même très rapide. On espère qu’il est sous-entendu « plus rapide que Chrome », parce que Firefox est clairement en train de se faire éliminer du marché par son gros concurrent. Firefox est passé de 12 % à 6 % de parts de marché en 2 ans selon NetMarketShare (ici, cité par LMI). StatCounter annonce à peine mieux avec 7 % et des poussières. À ce rythme, il ne reste plus rien dans 2 ans.

Ce projet a donc un air de « Maintenant, on mise tout sur les performances ». Comme un aveu : les utilisateurs veulent un logiciel rapide et se moquent, dans leur immense majorité, de donner leur vie privée numérique en pâture à Google. Le discours sur l’éthique de Mozilla ne l’a manifestement pas empêché de perdre ses utilisateurs, alors même que Snowden est élevé au rang d’icône par le cinéma. Paradoxal.

Mais cet ambitieux projet Quantum ne produira pas de résultat utilisable avant un an environ. C’est donc aussi une course contre la montre. Même si Mozilla n’est pas une entreprise à but très lucratif comme Google, elle ne peut se permettre de voir ses parts de marché devenir insignifiantes.

En attendant, cela suffira-t-il à ressusciter l’intérêt du public pour Firefox ? Pour l’instant, les réactions sont plutôt rares. Sur le site Developpez.com, un article paru à peu près en même temps au sujet d’une augmentation de la rapidité de Chrome de 15 % a recueilli plus de commentaires que l’article sur Quantum (on remarquera au passage l’énorme logo Chrome qui habille l’article…).

Souhaitons que ce projet Quantum produise des résultats concrets, utilisables, plus rapidement que le projet Electrolysis. Et souhaitons qu’il permettra à Mozilla de garder son influence bénéfique sur le Web.

(25) (4)

15 commentaires

samedi 8 octobre 2016

Donnez-nous votre avis sur Firefox multi-processus (e10s)

Il y a deux jours, vous avez peut-être lu ce tweet alléchant de @mozilla_fr :

Si vous avez la chance d’être parmi les utilisateurs qui peuvent essayer Firefox multi-processus avant les autres, donnez-nous votre avis. Le coup de boost est-il sensible ? Et si oui, est-ce que cela vous semble être une raison valable de faire revenir les utilisateurs qui sont passés à Chrome ?

Les développeurs de Mozilla en sont apparemment persuadés puisqu’ils déclarent qu’il s’agit de « la nouveauté la plus significative de notre histoire », rien que ça !

Rappelons que le passage de Firefox à une architecture multi-processus est un énorme chantier, commencé en 2009 (!) sous le nom de code Electrolysis (abrégé en e10s) en référence au procédé de séparation d’éléments chimiques.

(0) (0)

7 commentaires

jeudi 18 août 2016

Bon début des WebExtensions dans Firefox

Une bonne nouvelle pour Firefox : les développeurs semblent motivés à porter leurs extensions sur ce nouveau format plus sûr et compatible avec celui de Chrome. Déjà 700 WebExtensions sont disponibles pour Firefox. Vous en trouverez une sélection sur cet article du Blog de Mozilla traduit par la communauté francophone.

On remarquera que le passage aux WebExtensions est une évolution plus visuelle que le multi-processus, qui est pourtant la modification la plus énorme que Firefox ait jamais connu (the biggest change we’ve ever made to Firefox). Ces deux projets participent néanmoins à ce qu’on pourrait appeler « le renouveau de Firefox ».

(0) (1)

Commentaires fermés sur Bon début des WebExtensions dans Firefox

mardi 2 août 2016

Appel à l’action pour Firefox multi-processus et les extensions

Dans un article paru aujourd’hui sur le blog des extensions de Mozilla, Kev Needham écrit ceci :

Comme nous l’avions annoncé, Mozilla va proposer un Firefox multi-processus (projet e10s) à quelques utilisateurs à partir de la version 48. Les Firefox installés sans extension ni fonctions d’accessibilité auront le multi-processus activé par défaut pendant six semaines. Nous testerons Firefox multi-processus avec des extensions dans le canal public à partir de la version 49, dans le but de généraliser à tout le monde début 2017.

Un certain nombre d’extensions existantes fonctionnent avec Firefox multi-processus, mais certaines ne fonctionnent pas, ou pas bien. Nous aimerions que les extensions marchent tout simplement, pour que les utilisateurs puissent utiliser leurs extensions préférées et en même temps bénéficier des avantages d’e10s. Nous lançons donc un appel urgent à tous les développeurs d’extensions qui n’ont pas encore testé les leurs avec e10s ou qui sont déjà passé au format WebExtensions :

Ensuite, suivez l’une de ces procédures :

  • Si votre extension fonctionne comme prévu avec e10s, marquez-la comme compatible avec le multi-processus et envoyez la nouvelle version sur AMO et/ou sur votre URL de mise à jour
  • Si votre extension ne fonctionne pas comme prévu avec e10s, adaptez-la, puis marquez-la comme compatible et envoyez la nouvelle version sur AMO et/ou sur votre URL de mise à jour

Les informations supplémentaires sur e10s, les extensions et les WebExtensions sont disponibles sur le Wiki de Mozilla et sur MDN, et nous sommes aussi là pour vous aider à faire la transition. Cela semble encore loin, mais 2017 c’est juste dans quelques mois, et nous aimerions que vous testiez (et fassiez les modifs si nécessaires) le plus rapidement possible.

Note : à l’exception du lien sur l’acronyme « e10s », nous avons laissé les liens vers les articles originaux, en anglais.

(0) (0)

6 commentaires

mardi 12 juillet 2016

Rust dans le prochain Firefox

Si vous lisez ce webzine, le nom « Rust » ne vous est pas inconnu. Nous vous avons parlé plusieurs fois de ce langage de programmation de nouvelle génération, notamment en liaison avec Servo, un moteur de navigateur expérimental écrit en Rust.

Aujourd’hui, Dave Herman de Mozilla annonce dans Mozilla Hacks, qu’à partir de Firefox 48 (diffusé à tous début août), Rust serait livré avec Firefox d’abord dans les ordinateurs (toutes plateformes) et bientôt pour Android.

Il ne s’agit pas de propulser Firefox avec Servo que d’aucuns appellent de leurs vœux pour changer la donne. Mais…

L’un des premiers groupes chez Mozilla à faire usage de Rust est l’équipe Media Playback. À l’heure actuelle, il saute aux yeux que les médias sont au cœur de l’utilisation moderne du Web. Ce qui peut être moins évident pour le non-paranoïaque est que chaque fois qu’un navigateur lit une vidéo apparemment inoffensive (par exemple, un caméléon éclatant des bulles), il s’agit de lire des données livrées dans un format complexe et créées par quelqu’un que vous ne connaissez pas et en qui vous n’avez pas confiance. Et il se trouve que les formats médias sont connus pour avoir été utilisés pour tromper les décodeurs en exposant de méchantes vulnérabilités de sécurité qui exploitent des bogues de gestion de la mémoire dans le code des navigateurs web concerné.

Ceci fait d’un langage de programmation sécurisant la mémoire comme Rust un ajout puissant à la boîte à outils de Mozilla pour la protection contre le contenu média potentiellement malveillant sur ​​le Web. Pour cette raison, Ralph Giles et Matthew Gregan ont développé le premier analyseur de médias en Rust de Mozilla. Et je suis heureux d’annoncer que leur code sera le premier composant Rust embarqué dans Firefox. Pour la communauté Rust, ceci est aussi une véritable réussite : le code de Rust est livré à des centaines de millions d’utilisateurs de Firefox. Nos mesures préliminaires montrent que le composant Rust fonctionne magnifiquement et produit des résultats identiques au composant C++ d’origine qu’il remplace, mais maintenant mis en œuvre dans un langage de programmation sécurisant la mémoire.

Dave Herman, principal chercheur et directeur de la stratégie chez Mozilla Research, conclut que voir le code de Rust mis en production chez Mozilla peut apparaître comme l’aboutissement d’un long voyage, mais c’est juste le premier pas pour Mozilla. À suivre !

Lire la suite de l’article…

(0) (0)

3 commentaires

^