mozillaZine

Fanzine sur Mozilla et ses logiciels (Firefox, Thunderbird, SeaMonkey, etc.) — Site indépendant depuis 1999

lundi 6 novembre 2000

Netscape ne s’en sortira pas

J’ai récemment acquis la certitude que Netscape, dans sa tentative de produire un navigateur destiné au marché, livre une bataille sans espoir contre les observateurs extérieurs.

Le premier conflit est apparu avec les girouettes du WSP. Le WSP (Web Standards Project) a commencé par réclamer à corps et à cri plus de conformité aux standards. Ils ont créé une pétition pour convaincre Netscape de pousser le développement de son moteur de rendu Gecko, dont le but est d’être conforme aux standards. Ils ont reconnu l’engagement du projet Mozilla dans cette voie.

Par la suite, il ont déclaré que la date de mise sur le marché était plus importante que la conformité aux standards, et ils ont demandé à Netscape de sortir un produit avant la fin de l’année 2000 et d’arrêter de travailler sur Netscape 4.x – y compris au niveau des corrections de bogues de sécurité, apparemment. (Et lisez ci-dessous ce que leur chefaillon déclare maintenant).

Voila qu’aujourd’hui un type nommé Dave Flanagan a jugé que Netscape 6 n’est pas assez conforme aux standards pour être publié, alors qu’une étude élémentaire du logiciel montre clairement qu’il est au contraire bien plus conforme que tout autre navigateur actuellement sur le marché (mais vous n’entendez pas monsieur Flanagan se plaindre de la sortie de iCab ou IE6 ou Konqueror).

Et devinez quoi ? M. Flanagan a mis en place une pétition, demandant à Netscape de ne pas publier Netscape 6 ! Vous pouvez aussi utiliser sa pétition pour faire remarquer que vous n’êtes pas d’accord avec lui.

[M. O’Reilly, je suis navré de voir que vous avez signé dans le sens de M. Flanagan sans faire remarquer que Netscape 6 est conforme aux standards. Quant à M. Zeldman, j’ai été déçu, mais pas surpris, de lire votre article soutenant la demande du WSP d’une publication d’ici la fin de l’année, alors que vous n’avez jamais eu l’honnêteté de reconnaitre l’engagement de Netscape sur la conformité au standards, je cite : « Publier un logiciel pratiquement parfait et conforme aux standards serait une bonne chose. (aucun logiciel n’est parfait.) Mais publier un navigateur avec un support buggué et incomplet des standards ne servira pas Netscape, pas plus que les développeurs ou la cause des standards pour le Web. »]

J’ai fait savoir à quelques personnes que je ne passerai plus d’informations concernant Netscape sur mon site. Vous verrez peut-être des annonces de sorties de logiciels, mais je ne passerai plus d’articles, de plaintes, de coups de gueules ou toute autre info qui a rapport aux produits de Netscape.

Ce site s’appele MozillaZine pour une bonne raison. Je l’ai lancé pour apporter mon soutien au projet open source Mozilla. Au fil du temps, j’ai tenté de soutenir Netscape dans les eaux troubles que constitue son statut de soutien principal d’un projet ouvert. Mais je suis confronté au fait que si je veux continuer dans cette voie, je devrai continuer à me faire l’écho de ce genre d’info-poubelle, lui donnant par là-même plus de crédit qu’il n’en mérite. Regardez ce qu’il s’est passé lorsque la pétition de M. Flanagan est passée dans Slashdot. Sa pétition est maintenant pleine de râleurs contre Netscape à qui il n’est jamais venu à l’esprit de reconnaitre la conformité aux standards de Netscape 6. C’est ce genre de soutien que vous souhaitez, M. Flanagan ? Susciter la colère des gens et les maintenir volontairement dans l’ignorance des faits ?

Dans tous les cas, ce genre de déchet ne trouvera plus sa place sur MozillaZine. Alors regardez bien dans les yeux ce M. Flanagan parce que c’est la dernière fois que vous entendrez parler de ce genre de râleur professionnel anti-Netscape. Le dernier statège-marketing-dans-son-fauteuil qui aura droit de cité ici. Vous devrez aller voir ailleurs pour avoir votre dose. (Cela dit, je me réserve le droit de cracher sur le WSP s’ils continuent à jouer les girouettes)

Netscape se trouve dans la position délicate de choisir entre corriger les bogues existants et publier un produit – les deux buts inconciliables du développement logiciel. Ils ont fait leur planning. Peut-être vont-ils stopper tout et le reconsidérer. C’est aux manageurs et à l’équipe PDT de le décider. Mais la pression va croissante et ils se pourraient qu’ils décident que ça n’en vaut plus la peine, qu’il vaut mieux tout remballer et laisser tomber. Alors ils seront libérés de cette cohorte « d’observateurs avertis » qui leur pourrit la vie.

Je vous laisse sur un message intelligent posté dans le groupe de discussion netscape.public.mozilla.layout par Dylan Schiemann.

(0) (0)
^