mozillaZine

Fanzine sur Mozilla et ses logiciels (Firefox, Thunderbird, SeaMonkey, etc.) — Site indépendant depuis 1999

Site archivé depuis 2020. Les contenus que vous lisez sont conservés pour le souvenir.

jeudi 10 mars 2005

Mike Connor préoccupé par le processus de développement de Mozilla Firefox

Slashdot a rapporté les préoccupations de Mike Connor à propos du développement de Mozilla Firefox. Le développeur Firefox Mike Connor s’inquiète du manque d’une communauté de développeurs autour de Firefox et estime qu’il est souvent le seul testeur de Firefox à faire réellement tous les tests.

Quand la suite Mozilla (SeaMonkey) était seule en jeu, obtenir l’enregistrement d’un correctif impliquait aussi bien un test du propriétaire du module ou similaire qu’un examen d’un super-testeur (voir la FAQ des tests du code pour plus de détails). Si les deux testeurs approuvaient le code, celui-ci était généralement enregistré. Certains ont estimé que cela a mené à une suite Mozilla trop grosse et a contribué à l’absence totale d’une direction efficace.

Firefox, à l’origine appelé mozilla/browser (d’après le répertoire dans lequel le code a vécu), fut différent dès le début. L’équipe initiale (surtout Blake Ross et David Hyatt) pouvait faire des enregistrements sans avoir besoin de tester, permettant au navigateur de se développer rapidement, particulièrement dans ses premières étapes. Plus tard, les correctifs d’autres développeurs ont été acceptés, seul était nécessaire un test du correctif par l’un des confrères de Firefox avant l’enregistrement. Un leadership fort a été pratiqué dès le début, avec des confrères n’ayant pas peur de dire « non » s’ils ne voulaient pas d’un correctif particulier. Cette position a parfois été controversée.

Cependant, selon Mike, la plupart des six confrères (Ben Goodger, David Hyatt, Blake Ross, Brian Ryner, Vladmir Vukicevic et Mike) ne réalisent que très peu de test, rendant difficile une aide au développement par des contributeurs externes aux noyau. Cela a limité la croissance de la communauté des développeurs Firefox et la vitesse du développement en général et Mike craint maintenant que les dates cibles des sorties de Firefox 1.1, 1.5 et 2.0 deviennent de plus en plus irréalistes.

^