mozillaZine

Fanzine sur Mozilla et ses logiciels (Firefox, Thunderbird, SeaMonkey, etc.) — Site indépendant depuis 1999

dimanche 16 novembre 2003

De nombreuses organisations emploient des contributeurs à Mozilla

Durant de nombreuses années, Netscape a fourni plusieurs employés à temps plein pour travailler sur Mozilla. Depuis qu’AOL a tiré la prise sur les contributions de Netscape au projet en juillet, beaucoup ont supposé que tout le travail est maintenant effectué par des volontaires. Cependant, ce n’est pas le cas et de nombreuses organisations ont augmenté leur main d’œuvre sur Mozilla ou ont commencé à embaucher des employés ami du lézard pour la première fois.

La fondation Mozilla signe maintenant les chèques de David Baron, Asa Dotzler, Brendan Eich, Ben Goodger, Chris Hofmann, Scott MacGregor, Myk Melez, Daniel “leaf” Nunes et Johnny Stenback, qui sont employés sur une base à temps plein et Mitchell Baker, qui travaille pour la fondation à temps partiel. Mais l’organisme sans but lucratif de Mountain View n’est pas le groupe ayant récemment embauché.

Peu de temps après les licenciements, IBM s’est rapidement emparé de plusieurs ex-employés de Netscape, y compris Darin Fisher, Brian Ryner et Doron Rosenberg, pour ajouter à son contingent travaillant sur Mozilla. Sun et Red Hat continuent à employer des contributeurs à Mozilla et il est maintenant notoire que Lindows.com paie Daniel Glazman pour travailler sur Nvu, une nouvelle application d’édition Web basée sur Composer.

Entre-temps, les ex-Netscapers Kevin McCluskey, Rod Spears, Chris Karnaze, Peter Lubczynski et John Keiser se sont réunis pour constituer Mozilla Consulting, une société qui écrit des perfectionnements de Mozilla sur commande. Une entreprise semblable, bien que plus ancienne, va sous la forme du Mozdev Group, qui offre des développements logiciels de Mozilla et de la consultation technique aux petites et moyennes entreprises.

Beaucoup ont prédit que Mozilla ne survivrait pas dans un monde post-Netscape. Avec tout juste quatre mois écoulés depuis qu’AOL s’est retiré du projet, il est un peu tôt pour dire ce que seront les implications à long terme. Cependant, il est clair en ce moment qu’un nombre étonnant de sociétés voient Mozilla en tant que quelque chose de valeur rapportant réellement de l’argent. Et ça peut seulement être un signe positif.

3 commentaires

  1. Nosebleed dit :

    Merci à toutes les sociétés et organisations essayant de maintenir l’activité de Mozilla et des autres logiciels open source ! 🙂

  2. Darken dit :

    C’est bien le fun de lire ceci. Un gros merci à toutes les sociétés et organisations pour le maintient de la famille Mozilla. Surtout que pour une fois, les utilisateurs, c’est-à-dire nous, profitent gratuitement de plusieurs logiciels de qualités. 🙂

  3. Et n’oublions pas le dernier homme encore employé officiellement pour Netscape http://standblog.com/blog/2003/11/17/93113175-DinosaureOuDernierDesMohicans

Les commentaires sont fermés.

^