mozillaZine

Fanzine sur Mozilla et ses logiciels (Firefox, Thunderbird, SeaMonkey, etc.) — Site indépendant depuis 1999

Site archivé depuis 2020. Les contenus que vous lisez sont conservés pour le souvenir.

lundi 6 février 2006

La Gendarmerie explique son choix en faveur de Mozilla

L’AFP diffuse un article en anglais intitulé : « French gendarmerie abandons Internet Explorer for Firefox ». C’est une retombée du salon Solutions Linux 2006 qui s’est tenu en début de semaine à Paris La Défense. La nouvelle avait déjà fait la Une de pas mal de sites et journaux IT francophones au mois de janvier. Ce nouvel article anglophone va lui donner une nouvelle vie à l’international et même déjà en français. En plus de la reprise tel quel des fils des agences par de nombreux organes, leurs dépêches suscitent généralement une cascade d’articles.


L’AFP diffuse un article en anglais intitulé : « French gendarmerie abandons Internet Explorer for Firefox ». C’est une retombée du salon Solutions Linux 2006 qui s’est tenu en début de semaine à Paris La Défense. La nouvelle avait déjà fait la Une de pas mal de sites et journaux IT francophones au mois de janvier. Ce nouvel article anglophone va lui donner une nouvelle vie à l’international et même déjà en français. En plus de la reprise tel quel des fils des agences par de nombreux organes, leurs dépêches suscitent généralement une cascade d’articles.

Le général Christian Brachet, directeur des télécommunications et de l’informatique, a répété que la Gendarmerie migrerai 70 000 postes vers Firefox et Thunderbird d’ici la fin de l’année. Firefox a été préféré pour « sa fiabilité, sa sécurité et son interopérabilité avec d’autres services de l’État. » Il a aussi été choisi parce qu’il est « basé sur le standard du W3C, une norme internationale pour l’internet et parce qu’il fonctionne tout aussi bien sous Microsoft, Mac ou Linux. »

L’article reprend alors les derniers chiffres de Xiti sur le taux d’utilisation des navigateurs en Europe qui placent Firefox autour de 20 % avec une pointe de 38 % d’utilisateurs en Finlande !

La Gendarmerie envisage déjà un avenir où les citoyens pourraient, par exemple, directement signaler un vol via Internet. L’AFP adapte un propos du général Brachet au mensuel Linux Pratique : « Avec Firefox en tant que navigateur par défaut nous n’imposons pas un navigateur particulier au citoyen : il pourra utiliser n’importe lequel pour peu qu’il respecte le standard du W3C. »

L’article revient aussi sur les raisons de la migration de la Gendarmerie vers OpenOffice.org. Ensuite, il parle de la diffusion de l’open source dans d’autres secteurs de l’administration française comme l’Intérieur ou les impôts.

Cependant le tout libre n’est pas à l’ordre du jour, l’État n’en est qu’à « étudier l’alternative » du passage de Windows à Linux.

Un commentaire

  1. Alvès dit :

    Bravo à la Gendarmerie, comme toujours elle montre l’exemple. Allez, encore un petit effort pour installer linux sur tous ses pc. Il faut aussi que tous les autres corps d’état et administrations « osent » les solutions libres, ils ont tout à y gagner.

Les commentaires sont fermés.

^