mozillaZine

Fanzine sur Mozilla et ses logiciels (Firefox, Thunderbird, SeaMonkey, etc.) — Site indépendant depuis 1999

Site archivé depuis 2020. Les contenus que vous lisez sont conservés pour le souvenir.

mercredi 24 mai 2006

Mitchell Baker parle sur Silicon.com de Mozilla en entreprise

Silicon.com donne une interview de Mitchell Baker, qui met l’accent sur le succès limité de Mozilla Firefox et de Mozilla Thunderbird sur le marché de l’entreprise jusqu’ici. La présidente de Mozilla Corporation attribue une partie du manque de succès à une confiance en des technologies de propriété industrielle de quelques entreprises. Comme problème particulier, elle prend l’exemple des intranets qui fonctionnent seulement avec Microsoft Internet Explorer. Cependant, elle affirme que le fait que Firefox soit open source ne freine en rien son adoption par de grands organismes.

Mitchell argue le fait que les processus exigés par certaines compagnies pour homologuer un nouveau logiciel, qu’elle décrit comme « désespérément lent », sont un obstacle important à l’égard de l’adoption des technologies Mozilla en entreprise. Cependant, elle dit que Mozilla Corporation essaie de satisfaire les besoins des grands organismes et exprime l’espoir que le kit de personnalisation du client Firefox facilitera la vie pour ceux qui gèrent de grands déploiements institutionnels. Le CCK de Firefox a atteint la version 1.0 au début du mois.

Dans le reste de l’entrevue, Mitchell discute des plans pour Firefox 2.0 et donne une actualisation des plans de Mozilla Corporation pour la redistribution d’une partie de son revenu à la communauté.

pour la redistribution d’une partie de son revenu à la communauté.

2 commentaires

  1. Nomax dit :

    A mon avis, SeaMonkey est plus adapté aux besoins des entreprises. En fait, elles auraient du migrer de Netscape Communicator à Mozilla plutôt que de passer à MSIE/Outlook. Un CCK existait pour Communicator, mais il a fallut attendre longtemps pour voir celui de Firefox. La grosse erreur de la MoFo a été de ne pas pousser à l’adoption de la suite Mozilla en sachant (et en annonçant) qu’ils allaient en arrêter le développement pour un autre produit. Seulement pendant ce temps, ils ont laisser le champ libre à Microsoft et les parts de marché perdues sont difficile à reconquérir. Mauvaise stratégie. 🙁

  2. libre fan dit :

    Comme Nomax, je pense que SeaMonkey est plus adapté aux entreprises.

    Mais peut-être la MoFo-Co voulait un peu copier le couple infernal IE-OE utilisé par maintes entreprises (par manque d’imagination, c’est livrré avec l’ordinateur), ce qui n’était pas une bonne idée en soi. Une entreprise me semble-t-il a tout intérêt à installer une « suite » tout en un plutôt que deux logiciels qu’il faut mettre à jour régulièrement.

    je vais voir ce que racontent les anglophones à propos de cette nouvelle

Les commentaires sont fermés.

^