mozillaZine

Fanzine sur Mozilla et ses logiciels (Firefox, Thunderbird, SeaMonkey, etc.) — Site indépendant depuis 1999

jeudi 26 janvier 2017

Selon Walt Mossberg, « Mozilla se réveille »

Walt Mossberg, vétéran du journalisme technique, a publié hier un article sévère pour Mozilla mais qui laisse place à l’espoir d’un retour en force de Firefox : « Quoi de neuf dans Firefox, le navigateur oublié ». On peut y lire une déclaration de Mark Mayo, vice-président senior pour Firefox, qui avoue que Mozilla vient de traverser une période qui aurait pu tuer l’organisation. Mark Mayo ajoute « Étrangement, nous ne sommes pas morts ». Les raisons sont multiples mais Mossberg accuse principalement le « pari fou » que représentait Firefox OS, auquel il n’a jamais cru.

Et maintenant ? Selon Mark Mayo, Mozilla ne doit plus avoir qu’un objectif : faire le meilleur navigateur. C’est l’objet du projet Quantum. En conclusion, Mossberg déclare qu’il ne sait pas si Mozilla peut « sauver Firefox et en faire de nouveau quelque chose de bien », mais il ne demande pas mieux parce que, selon lui, le Web ne vivra que s’il y a toujours de la concurrence sur le front des navigateurs.

(2) (17)

5 commentaires

  1. A1 dit :

    Au risque de répéter: l'enjeu de 2017 est-il au niveau du navigateur web ?

    (0)(3)
    1. Hervé dit :

      C'est sûr que le navigateur n'est plus une finalité, comme en 1999, mais un outil. Sauf que... un outil dans lequel on travaille, on lit, on joue, à longueur de journées... c'est quand même assez important.

      (4)(0)
    2. Pascal Chevrel dit :

      Aujourd'hui en 2017 une partie bien plus grande de ta vie dépend du Web et donc du navigateur Web.

      Ton argumentation est exactement la même qu'on rétorquait à Mozilla quand il a été créé il y a 15 ans "the browser is a commodity, IE is a good product, it doesn't make sense to create an alternative".

      Après, tu peux considérer que ce n'est pas ton enjeu pour 2017, il y a plein d'enjeux importants dans l'informatique, dans tous les domaines, Mozilla a choisi le sien et a appris durement ces dernières années que vouloir régler tous les problèmes d'internet (l'OS mobile et l'alternative au modèle économique publicitaire sur le web) n'a abouti qu'à son affaiblissement dans le domaine des navigateurs et l'émergence d'un nouveau quasi monopole (Chrome) qui remplace l'ancien (IE).

      (1)(0)
  2. A1 dit :

    oublié le lien: https://linuxfr.org/users/aurelieng/journaux/mozilla-l-enjeu-de-2017-est-il-au-niveau-du-navigateur-web

    (0)(1)
  3. A1 dit :

    Pascal et Hervé, j'ai l'impression que ni l'un ni l'autre n'avez lu le lien que j'ai posté. Le cas échéant, je vous encourage à y jeter un coup d'oeil. En particulier, je ne remet *pas* en cause d'importance du navigateur web, je dis qu'il semble y avoir d'autres choses importantes et urgentes.

    (0)(1)

Les commentaires sont fermés.

^