mozillaZine

Fanzine sur Mozilla et ses logiciels (Firefox, Thunderbird, SeaMonkey, etc.) — Site indépendant depuis 1999

jeudi 23 juin 2016

Cette génération qui ne connaîtra pas Firefox

Vous l’avez forcément remarqué, les jeunes sont tous accros à Android ou à l’iPhone et ne connaissent que Chrome ou Safari pré-installé sur leur smartphone. Ils n’ont pas la place ni ne voient l’intérêt d’installer un autre logiciel. Cette génération ne découvrira le PC que dans le monde du travail et, bien entendu, elle cliquera sur l’icône ronde à 4 couleurs qu’elle reconnaîtra. Si cette tendance se confirme, dans quelques années Firefox aura disparu dans les oubliettes de l’histoire.

Que pouvons-nous faire ? En tant que simples fans de Firefox, nous pouvons parler à qui veut l’entendre de son indépendance, de son respect de la vie privée, du manifeste de Mozilla (à des collégiens ? bon courage…), ou simplement de ne pas mettre tous ses œufs dans le même « Google Panier » ou iPanier, simple règle de bon sens.

Mais quelles sont les chances de réussite ? La part de marché de Firefox sur Android, pourtant téléchargé plus de 100 millions de fois, est tellement faible qu’elle n’est même pas prise en compte par le site de statistiques StatCounter, le plus favorable à Firefox. Sur ce site, on voit même que le navigateur mobile chinois UC Browser dépasse Firefox sur PC.

Pour les fans de Firefox et de Mozilla, dont nous sommes de vieux spécimens, le constat est amer. Nous ne pouvons qu’espérer que les générations futures découvrirons un jour qu’il existe un autre logiciel qui « fait comme Chrome » mais juste un peu plus libre.

Mise à jour 28 juin : si cet article vous a intéressé, vous devriez lire le suivant.

(0) (0)

25 commentaires

  1. Fla dit :

    Triste constat. Par contre, je ne sais pas d'où tu tires "le plus favorable à Firefox" pour statcounter par rapport aux autres sources, j'ai toujours trouvé qu'il privilégiait Chrome personnellement.

    (3)(0)
    1. Hervé dit :

      NetMarketShare a toujours été plus favorable à IE qu'à Firefox. Et maintenant ils commencent tout juste à admettre l'existence de Chrome 🙂

      (0)(0)
  2. Cédric dit :

    En même temps, si Mozilla veut exister dans le monde du mobile, il faut que Mozilla passe des partenariat pour être installé par défaut.

    Vu que je trouve que Firefox@Android largement meilleur que Chrome@Android...

    (4)(1)
    1. Hervé dit :

      Cédric,

      j'avoue qu'au début je n'ai pas fait très attention à ton commentaire discret " il faut que Mozilla passe des partenariat pour être installé par défaut".

      Mais à force d'y repenser, je me dis "Bon sang mais c'est bien sûr !". Pourquoi, quand on achète un smartphone Android, on doit se coltiner des applis Facebook, Snapchat, Instagram, Deezer et j'en passe... et pourquoi on n'aurait pas un Firefox pré-installé ?!?

      Bien sûr, Android c'est Google, et il ne va pas se laisser emm... par un navigateur concurrent dans son jardin.

      Mais pourquoi Mozilla ne demanderait-elle pas à y être, car si Google refuse, c'est bien qu'il abuse de son monopole, non ?

      Mais alors, que fait Mozilla ? Ne peut-elle pas se battre sur ce terrain ?

      En tant que simples observateurs (disons "sympathisants"), ne pouvons-nous pas lancer un appel à Mozilla dans ce sens ?

      (0)(1)
      1. Hervé dit :

        Bon OK, quelques heures après avoir écrit ceci, je nuance : "Il faudrait..." mais ce n'est tout simplement pas réaliste. Pourquoi Google mettrait-il un deuxième navigateur sur son OS ? Qui plus est, un navigateur concurrent...

        (1)(1)
  3. Paul dit :

    Perso, je reste convaincu qu'ils n'auraient jamais du arrêter Firefox OS pour smartphones. Sans existence sur le mobile, ils se condamnent eux-mêmes à terme. L'histoire retiendra surtout que FFOS a été torpillé de l'intérieur par un sous-marin venu d'hp et de nokia. Quant au départ précipité des anciens, on peut supposer qu'il y a eu dans le staff de très grosses pressions cachées.
    Quoi qu'il en soit, il faut être réaliste : webkit l'a emporté. Même côté GNU/Linux, chromium reste un outil indispensable aux devs web. Mais quand on voit que ce même outil est soigneusement remplacé, sous windows, par chrome, la stratégie du pied dans la porte "sauce google" n'est en aucun cas une garantie que chromium continuera d'exister...
    S'il y a un fork de chromium à faire, seule Mozilla à l'expérience et le savoir pour le réaliser.
    En attendant, l'idéal serait de transférer les API web de Firefox OS dans webkit, pour accéder aux périphériques sous-jacents. FFOS 2.6 a prouvé aux sceptiques que le web est bien la plateforme universelle, qu'on pouvait le faire, et que ça marche !
    Avec les évolutions de l'ARM, on peut espérer une compatibilité des appareils à terme. A ce moment là, GNU/Linux rejouera sûrement sa carte de visite...

    (0)(2)
    1. Hervé dit :

      Je vais finir par être d'accord avec l'idée qu'il faut que Mozilla jette Gecko aux orties pour susciter de nouveau l'intérêt.

      Opera l'a fait avec WebKit, Microsoft avec Edge, pourquoi pas Mozilla avec Servo ? Problème : ont-ils les moyens financiers pour un tel chantier ?

      (0)(3)
    2. sizvix dit :

      Jeter Gecko ( et le Servo en cours ) je pense que ça serait une mauvaise idée, mais par contre qu'ils proposent Gecko et tout les morceau de Firefox comme outils de développement et qu'ils aident les développeurs qui ont envie de s'amuser avec de le faire ...
      Ça évitera que les dev qui s'essaient à intégrer du web dans leur projet de logiciel prennent systématiquement webkit, car même si on veut se baser sur Gecko, c'est la misère à faire ...
      Un script en console qui prend du JS , on peut prendre SpiderMonkey , mais on a aucune des API comme ajax ou autre ... et pour les ajouter ... aucunes infos ... tandis que pour V8 et webkit , c'est présent partout ... ( même quand tu cherches pour SpiderMonkey ... )
      Et l'abandon des open-webapps et du marketplace , c'est se tirer une balle dans le pied, ça commençait à être un peu connu ... j'avais même converti des gens car il y avait tel ou tel app qu'on pouvait installer ... Maintenant, je n'ai plus trop d'arguments efficace pour les ados notamment ...
      "un sous-marin venu d'hp et de nokia" , ha ! Un des saboteurs de Symbian , OS qui était en plein expansion chez Nokia et qui, après plein de mauvaise organisation, a fait couler Nokia ?

      (1)(0)
      1. Hervé dit :

        C'est sûr que l'idée de jeter Gecko fait mal, mais il faudrait peut-être que Mozilla frappe un grand coup pour qu'on s'intéresse de nouveau à elle. Enfin... je dis ça mais je ne suis pas dans l'organisation interne de Mozilla... Je me prends juste à rêver d'un retour en grâce de Firefox comme en 2004 ?

        (2)(2)
    3. Tli dit :

      Dans ces cas là vas installer un navigateur basé sur Webkit et basta; mais Firefox n'a pas à être basé sur Webkit, ou bien dans ce cas là Firefox n'a aucune raison d'être: sauf à faire semblant.

      (4)(0)
  4. Nass dit :

    Personnellement, j'utilise Firefox sous Mac au boulot mais je dois reconnaitre que Chrome a toujours un bonne longueur d'avance en terme de performances et de sécurité.

    Par contre, je préfère le gestionnaire d'addons de firefox.

    Il faut rattraper le retard si on veut que Firefox reste présent car franchement les discours de libristes ça n'intéresse pas grand monde.

    (2)(1)
  5. Sabcat dit :

    Voilà voilà...
    http://sabcat.tk/Firefox.html

    (1)(0)
  6. sizvix dit :

    On peut chercher à mettre en avant les points forts de Firefox, mais on peut aussi mettre en avant son ensemble. Contrairement aux autres, il n'a pas vraiment de mauvais points ( il en a plein de très bons, mais qui ne sont pas reconnus ... )
    Tiens, d'ailleurs : http://www.cnet.com/uk/how-to/improve-laptop-battery-life-by-switching-from-chrome-to-firefox/ ^^

    (2)(0)
  7. merinos dit :

    il est impératif d'apprendre aux jeunes qu'il existe d'autres produits et services que ceux fournis par l'entreprise du système d'exploitation.

    et c'est pourtant simple à expliquer... le navigateur est un produit comme un autre et il existe des alternatives.

    un peu comme lorsque l'on va au supermarché acheter des yogourts. 😉

    (2)(0)
    1. Hervé dit :

      J'aime bien l'analogie avec les yoghourts ?
      Mais que répondre à ceux qui disent "j'ai toujours pris des Danone, pourquoi voudrais-tu que je prenne ton yoghourt bio ?" ?

      (1)(1)
      1. merinos dit :

        dans un numéro de la revue d'une association de consommateurs en Suisse (FRC Mieux choisir), j'ai lu que le lait bio était meilleur que le normal, parce que les vaches avaient une plus large palette alimentaire.

        (1)(0)
        1. Hervé dit :

          Oui, c'est sûr qu'avec les arguments de Firefox on peut convaincre. Mais c'est du boulot... Et quand tu vois l'ado qui réinitialise son téléphone, et qu'il faut de nouveau convaincre d'installer Firefox, c'est... épuisant ?

          (1)(0)
  8. Loinski dit :

    Bonjour,
    utilisateur de firefox sur divers os, je lui reste fidèle. Mais sur mon smartphone, je dois avouer qu il plante trop souvent. J y resterais malgré tout. Mais je pense que c est rédhibitoire chez bcp de personnes.

    (4)(0)
  9. HLFH dit :

    J'utilise Chrome, Firefox Nightly et Brave sur macOS. Je compte basculer définitivement vers Brave dans les deux prochaines années. Quant à Firefox, je le méprise du fait de toutes ses trahisons, et l'utilise uniquement parce qu'il supporte l'exponentiation operator (https://github.com/rwaldron/exponentiation-operator).

    (0)(1)
    1. Hervé dit :

      Peux-tu préciser quelles sont ces trahisons ? (je suppose : B. Eich, DRM Netflix, abandon de Firefox OS ? d'autres ?)

      Pour Brave, cela rejoint une question que je me pose : peut-il prendre des parts de marché à Firefox ?

      Tiens, au passage : Brave est-il sous une licence libre ? (vraie question : je n'en sais rien)

      (0)(0)
  10. sizvix dit :

    C'est clair qu'avec l'abandon de Firefox OS et aussi des open-webapps (et donc le marketplace) ils m'ont assez blessé dans ma confiance aveugle que j'avais envers eux ...
    Mais bon, ce sont des gens biens, pas des super-héros ... Donc faut les aider à avoir plus de pouvoir ^^

    En parlant de DRM, ça serait pas mal de faire un sondage et stats là-dessus , je pense qu'il y a peut-être plus de gens qui souhaiterai les voir partir que de gens qui les utilisent ( et encore, dans ceux-là, une bonne partie ne seraient peut-être pas dérangés pas le fait de télécharger un add-on pour avoir les DRM ... )

    (1)(0)
  11. khalid dit :

    cette article est un constat d’échec pour firefox, il tent a dire que firefox ne tient sa petite gloire au fait d'internet explorer qui etait mauvais et firefox alternative libre rempli d'extension avait son interet a une epoque ou le web se developpait

    depuis que le web est devenu un store de service, firefox n'a aucun interet surtout que chrome est respectueux du code, et a un rythme de mise a jour soutenu

    le vieux utilisateur que je suis a de plus en plus de mal a voir l'interet de firefox et d'un navigateur, finalement, c'est comme quand on pointe la lune avec le doigt et que "l'idiot" voit le doigt, firefox etant le doigt

    (0)(0)
    1. Hervé dit :

      Je connais des pré-ados qui, effectivement, utilisent des applis et ne savent pas ce qu'est un navigateur Web. Que ce soit Firefox ou même Chrome, qu'ils n'ont jamais lancé. Pour eux, en effet, un service = une appli. Quand je leur dit qu'il existe un logiciel, le navigateur Web, qui permet d'accéder à plusieurs services (plusieurs sites), ils ne voient pas l'intérêt.

      (0)(0)

Les commentaires sont fermés.

^